Faits divers – Justice

Donnez votre avis | Attentats de Bruxelles : allez-vous réduire vos déplacements ?

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne mardi 22 mars 2016 à 16:57

Les gares et les aéroports vont être davantage surveillés
Les gares et les aéroports vont être davantage surveillés © Maxppp - Arnaud Beinat

Après les attentats de Bruxelles, les Etats européens renforcent la sécurité dans les gares et aéroports. En France, Bernard Cazeneuve a annoncé que 1600 gendarmes et policiers supplémentaires allaient venir grossir les rangs des 10 000 militaires déjà affectés à la surveillance des lieux publics.

Depuis les attentats de janvier 2015, le plan Vigipirate est à son niveau maximum en Ile-de-France et l'opération Sentinelle, qui mobilise quelques 10.000 militaires en permanence, vise à surveiller les sites sensibles comme les gares et les aéroports. Après les attentats de Bruxelles, les contrôles à la frontière belge, qui n'était pas fermée, ont été immédiatement renforcés avec notamment l'envoi de trois escadrons de gendarmerie mobile. La préfecture de police de Paris a rehaussé la sécurité au niveau des aéroports, des gares et des transports en commun, avec une vigilance accrue des forces de police sur le territoire de l'agglomération. Quelque 400 policiers supplémentaires ont été déployés. En tout ce sont 1600 gendarmes et policiers supplémentaires qui sont mobilisés.

  - Aucun(e)
- IDE

Billet ou pièces d'identité obligatoire pour accéder aux quais

Dans les transports en commun des "mesures de quatre ordres sont prises", selon Bernard Cazeneuve le ministre de l'intérieur. Désormais l'"accès aux zones publiques des transports est uniquement réservé aux personnes munies d'un billet et/ou d'un titre d'identité. Des messages de prévention seront diffusés, des patrouilles de militaires réorientées sur les sites de transport et des mesures de contrôle et palpation vont être systématisées. Le dispositif avait déjà été renforcé samedi dernier, au lendemain de l'arrestation à Bruxelles de Salah Abdeslam, un acteur-clé des attentats du 13 novembre à Paris.

  • Attentats de Paris : allez-vous réduire vos déplacements? Témoignez sur Facebook et Twitter et ce mercredi à partir de 7 heures au 03 80 42 15 15.