Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dopage : le Kényan qui a gagné le marathon de Tours était interdit de course pour deux ans

jeudi 4 octobre 2018 à 16:02 Par Boris Compain, France Bleu Armorique, France Bleu Touraine et France Bleu

En remportant la cinquième édition du marathon Touraine Loire Valley, le kényan a pulvérisé le record de l'épreuve. Seul problème : sous le coup d'une suspension de deux ans pour dopage, Lazarus Too n'avait pas le droit de participer à cette course.

Lazarus Too au micro de France Bleu et France 3 après sa victoire au marathon Touraine Loire Valley
Lazarus Too au micro de France Bleu et France 3 après sa victoire au marathon Touraine Loire Valley - © France 3

Indre-et-Loire

Le vainqueur du dernier marathon de Tours, Lazarus Too, n'aurait même pas dû avoir le droit d'en prendre le départ. Le kényan est en effet sous le coup d'une suspension de deux ans pour dopage. Cette sanction, prononcée par la Fédération Kényane d'Athlétisme, s'étend jusqu'en juillet 2019.

Sur le site de l'agence anti-dopage kényane, on lit que Lazarus Too a été contrôlé au Furosemide, un diurétique interdit dans plusieurs sports car il est considéré comme un agent masquant qui permet de cacher la prise de produits dopants. Il a pourtant pris le départ de plusieurs courses, cette année, en France. Il a même pulvérisé le record de l'épreuve en courant les 42,195 kilomètres en 2 heures 12 minutes et 29 secondes, le 23 septembre 2018.

Les organisateurs du Marathon de Tours bloquent les primes que le vainqueur aurait dû toucher

Les organisateurs du Marathon Touraine Loire Valley ont appris la nouvelle mercredi 3 octobre. Ils ont immédiatement décidé de bloquer les primes que Lazarus Too devait toucher dans les jours à venir : 3 000 euros pour avoir remporté la course et 1 500 euros pour avoir battu le record de l'épreuve. Ils soulignent que le nom de Lazarus Too n'apparaît pas sur la liste des coureurs suspendus pour dopage de l'association internationale des fédérations d'athlétisme, l'organisme de référence de l'athlétisme mondial.

"On déplore le manque de transparence de la part de la représentante de la Fédération Kényane qui était présente cette année, et surtout de la part du manager de Lazarus Too" Christophe Chinette, président de l'organisation du Marathon de Tours

Autre décision : une réunion exceptionnelle du comité directeur de l'organisation aura lieu lundi 8 octobre, à 17H pour étudier les leçons à tirer de cette affaire. Il pourrait être décidé de ne plus accueillir de "plateau élite" sur le marathon Touraine Loire Valley : autrement dit, les meilleurs coureurs internationaux ne pourraient plus y participer, pour éviter des scandales de ce type.

On va regarder comment cette affaire a été gérée et on prendra des décisions dès lundi soir prochain. Peut-être ne faut-il plus accueillir de plateau élite". Christophe Chinette

La Fédération Française d'Athlétisme va lui retirer tous les titres gagnés pendant sa suspension

La Fédération Française d'Athlétisme s'empare du sujet, elle-aussi. Elle a décidé de réunir sa commission sportive d'organisation le 10 octobre pour retirer à Lazarus Too tous les titres gagnés en France depuis juillet 2017, date du début de sa suspension.