Faits divers – Justice

Dordogne : 5.000 euros d'amende avec sursis pour Jacques Auzou

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord mardi 10 février 2015 à 15:04

Jacques Auzou et Frédéric Lesueur devant la cour d'appel de Bordeaux
Jacques Auzou et Frédéric Lesueur devant la cour d'appel de Bordeaux © Radio France - Faouzi Tritah

Jacques Auzou, le maire de Boulazac et vice-président du Conseil général de la Dordogne est fixé : la cour d'appel de Bordeaux l'a condamné à 5.000 euros d'amende avec sursis pour prise illégale d'intérêt. Et cela pour avoir acheté un terrain communal.

En première instance, Jacques Auzou avait été relaxé sur ce point de l'affaire, son adjoint Frédéric Lesueur aussi. Le parquet avait fait appel. Cette fois, le maire de Boulazac écope de 5.000 euros d'amende avec sursis devant la cour d'appel de Bordeaux, conformément aux réquisitions de l'avocat général. Frédéric Lesueur lui est condamné à 2.500 euros d'amende là encore avec sursis.

Il leur était reproché d'avoir acheté un terrain pour leur usage, sur un lotissement communal en décembre 2010, ce qui est interdit. Les juges de Bordeaux ont estimé qu'il n'y a jamais eu de volonté d'enrichissement personnel, ni aucune volonté de frauder. Mais ils estiment que les élus doivent connaître la loi.

À LIRE AUSSIProcès de Jacques Auzou à Bordeaux : l'avocat général demande 5.000 euros d'amende avec sursis