Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : neuf mois de prison ferme pour un récidiviste des violences conjugales

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Le tribunal correctionnel de Bergerac a condamné à neuf mois de prison ferme un homme de 43 ans de Bonneville et Saint-Avit de Fumadières, qui a roué de coups sa nouvelle compagne. Il avait déjà été condamné deux fois pour des violences sur sa précédente compagne. Il a été emprisonné immédiatement.

L'homme violent a été emprisonné aussitôt après sa condamnation à Bergerac
L'homme violent a été emprisonné aussitôt après sa condamnation à Bergerac © Radio France - Harry Sagot

Sa compagne s'était réfugiée chez les voisins, couverte de bleus, après deux journées d'enfer. Un homme de 43 ans coupable de violences sur sa compagne a été condamné à neuf mois de prison ferme, ce jeudi 14 novembre, par le tribunal correctionnel de Bergerac. Ce récidiviste écope, en fait, de 18 mois de prison dont six mois ferme, et le sursis d'une ancienne condamnation est révoqué pour trois mois supplémentaire. Le compagnon violent a été emprisonné aussitôt après l'audience. C'est sa troisième condamnation pour des violences conjugales ; en 2017 et 2019 il avait été condamné à Bordeaux pour avoir frappé son ancienne compagne. Le lundi 11 et le mardi 12 novembre, cet homme alcoolisé a frappé sa compagne et l'a jetée dans la baignoire jusqu'à ce qu'elle prenne la fuite. Son corps est couvert d'hématomes et l'hôpital de Libourne lui a prescrit 10 jours d'incapacité totale de travail.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess