Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dordogne : à Nontron, des cambrioleurs dévalisaient des commerces en plein confinement

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Les gendarmes ont mis fin aux agissements de cambrioleurs qui dévalisaient des commerces en plein confinement à Nontron. Un Nontronnais et deux habitants du Ribéracois devront s'expliquer devant la justice en septembre prochain.

Les trois hommes ont pris pour cible des commerces de Nontron
Les trois hommes ont pris pour cible des commerces de Nontron © Radio France - Emmanuel Claverie

Trois hommes âgés d'une vingtaine d'année auraient mieux fait de rester confinés. Dans la nuit du 20 au 21 mars dernier, le trio a pris pour cible plusieurs commerces de Nontron en Dordogne. Dépêchés sur place, les gendarmes de la communauté de brigades et de la brigade de recherche de Nontron ont relevé toute une série d'indices qui leur ont permis de remonter jusqu'au principal suspect. 

Interpellés à leur domicile

Âgé d'une vingtaine d'années, un habitant du Ribéracois a ainsi été cueilli à son domicile le 1er avril dernier. L'enquête a ensuite permis de remonter jusqu'à ses complices, deux frères âgés eux aussi d'une vingtaine d'années originaires du Nontronnais. A leurs domiciles, les enquêteurs ont retrouvé des articles dérobés. Ils seront rendus à leurs propriétaires.

Jugés en septembre 

Les trois hommes ont été convoqués en reconnaissance préalable de culpabilité. Il devront répondre en septembre prochain devant le tribunal judiciaire de Périgueux de vols par effraction, en réunion et de dégradations du bien d’autrui par deux circonstances .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu