Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : Alcoolisés, ils forcent une station de lavage auto pour s'acheter des bières

dimanche 15 avril 2018 à 18:29 Par Willy Moreau, France Bleu Périgord

Trois jeunes Périgourdins ont été interpellés ce samedi soir après avoir fracturé le monnayeur d'une station de lavage automobile à Trélissac. À court de bières et d'argent, ils souhaitaient poursuivre leur soirée...

Les policiers de la brigade anti-criminalité ont repéré dans un premier temps les trois Périgourdins à Chamiers (photo illustration).
Les policiers de la brigade anti-criminalité ont repéré dans un premier temps les trois Périgourdins à Chamiers (photo illustration). © Maxppp - Alexandre MARCHI

Ces trois jeunes Périgourdins voulaient profiter jusqu'au bout de leur samedi soir. Alors que la soirée est entamée, ils se retrouvent sans bières. Ils décident donc de forcer le monnayeur d'une station de lavage de Trélissac pour s'acheter des boissons. Ils sont poursuivis pour vol en réunion et dégradation de biens. 

Poursuivi pour vol en réunion 

La soirée bat son plein ce samedi soir à Périgueux. À un moment, ces trois jeunes hommes âgés de 20 à 28 ans se retrouvent à court de bières. Pour s'acheter des boissons, ils décident alors de faire un "karcher" comme ils l'expliquent en garde à vue, en référence aux jets d'eau des stations de lavage auto. 

Le plus âgé conduit. Les deux autres prennent des pieds de biche. Ils s'arrêtent d'abord dans une station de lavage auto de Chamiers. Des policiers de la brigade anti-criminalité les aperçoivent en train de s'approcher du monnayeur. "Ça semblait difficile de le fracturer", racontent-ils. Ils prennent alors la route vers Trélissac. 

Le deuxième essai est plus concluant. La machine est fracturée. La moisson est maigre : une dizaine d'euros et quelques jetons. Surtout, la soirée avortée puisqu'ils sont interpellés. 

Le conducteur avait déjà été condamné en 2010 à une amende pour vol en réunion. Les deux plus jeunes ont un casier vierge. Tous les trois passeront devant le tribunal le 19 juin prochain.