Faits divers – Justice

Dordogne : attaque au gaz d'un distributeur automatique de billets

Par Sophie Constanzer et Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord mercredi 19 février 2014 à 18:29

Un distributeur de billets du Crédit Agricole. (illustration)
Un distributeur de billets du Crédit Agricole. (illustration) © Maxppp

Pour la deuxième fois en trois jours un distributeur de billets a été attaqué avec une bonbonne de gaz. C'est la première fois que des malfaiteurs utilisent ce mode opératoire très particulier. La gendarmerie de Sarlat lance un appel à témoins.

C'est la deuxième fois en moins d'une semaine que cette technique très particulière de la bombonne de gaz est utilisée pour tenter de forcer un distributeur automatique de billets. La nuit dernière les malfaiteurs ont tenté de faire exploser le DAB de l'agence du Crédit Agricole de Daglan dans le sud de la Dordogne. Deux jours plus tôt c'est le distributeur de Montpazier qui avait subi le même sort. Dans les deux cas, les voleurs ont échoué.

Le gaz injecté dans le DAB et explosé à distance

Le mode opératoire est assez simple : le gaz est injecté dans les fentes du distributeur grâce à des bombonnes de gaz installées au pied du distributeur. Les malfaiteurs déclenchent ensuite l'explosion depuis leur voiture grâce à une télécommande. À Daglan comme à Montpazier, l'explosion n'a pas été assez puissante pour atteindre les caissons de billets.

Les explications de Sophie Constanzer.

Les voleurs s'attaquent aux agences isolées des petites communes

Les gendarmes s'étonnent de voir arriver ce genre de technique en Dordogne. Une technique qui peut s'avérer dangereuse : les bonbonnes pourraient exploser dans la voiture ou faire de gros dégâts dans les habitations à proximité de la banque.

** Visiblement les voleurs recherchent des agences banquaires dans de petites communes ou isolées comme à Daglan où la banque est située dans un cul de sac. Cette fois les malfaiteurs ont été filmés par des caméras de vidéo surveillance. Il s'agit de deux hommes cagoulés qui se sont enfuits dans uen berline de couleur claire. La gendarmerie lance un appel à témoins.**

** Si vous avez vu une berline claire dans la nuit de mardi à mercredi entre 3 heures et 4 heures du matin dans le secteur de Daglan, Domme, Villefranche-du-Périgord ou Saint-Pompon vous pouvez appeler la gendarmerie au 06 15 02 29 12.**