Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : bientôt une centrale photovoltaïque de 30 hectares près de Savignac-les-Églises ?

-
Par , France Bleu Périgord

Un permis de construire a été déposé en novembre dernier pour la construction d'une centrale photovoltaïque de près de 30 hectares sur le causse de l'Isle près Savignac-les-Églises. Des voix se font entendre contre ce projet, craignant qu'il dénature le site.

26 hectares de panneaux solaires photovoltaïques pourraient pousser d'ici 2023 sur le causse de l'Isle
26 hectares de panneaux solaires photovoltaïques pourraient pousser d'ici 2023 sur le causse de l'Isle © Radio France - Théo Caubel

La plus grosse centrale photovoltaïque de Dordogne bientôt sur le causse de l'Isle, près de Savignac-les-Eglises ? Un projet de 26 hectares de panneaux solaires doit voir le jour d'ici 2023. Il permettrait d'alimenter 12.000 personnes en électricité.

Un projet vieux de 10 ans

Le projet n'est pas nouveau, il est dans les cartons depuis plus de 10 ans. Il a été relancé récemment par la société spécialisée dans les énergies renouvelables RES. Un permis de construire a été déposé en novembre 2020. Désormais ce sont les services de la préfecture qui étudient le dossier avant d'ouvrir une enquête publique.

Mais le projet ne fait pas l'unanimité. L'Association pour le développement durable du causse de l'Isle (ADDCI) émet des réserves, elle qui s'est créée il y a 20 ans pour préserver et faire vivre cet ancien terrain militaire de 410 hectares. Ses membres craignent que le projet dénature le site. "Ça va _bouleverser tout un espace protégé_, naturel, une zone sensible. Ça va venir perturber tout un éco-système. Ça parait aberrant qu'au nom des énergies renouvelables on défriche 30 hectares de forêt" explique Stéphanie, membre de l'ADDCI. Elle met aussi en avant le risque accru d'incendie dans cette zone forestière.

D'importantes retombées financières

Du côté de la communauté de communes, Isle Loue Auvézère, propriétaire du causse, on l'assure ce projet est loin de tous les sentiers de randonnée. "C'est l'endroit le plus pauvre de l'ancien terrain militaire, rappelle Jean-Michel Quéméré le premier vice-président de la communauté de communes. Il n'y a pas de chemin. Il n'y a rien. C'est loin des cabanes, des parcours de promenades. Et sur la biodiversité, c'est pareil, il n'y a pas grand chose. _Le terrain est aussi pollué_. On a retrouvé d'anciennes munitions dans le sol." Il promet également que le champ photovoltaïque sera transformé en zone de pâturage. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce projet représente aussi un important intérêt financier pour la communauté de communes. Elle pourrait toucher jusqu'à 300 000 euros par an grâce à la location du terrain et des taxes sur la production de l'électricité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess