Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dordogne : un petit chien abandonné par ses maîtres en plein confinement

-
Par , France Bleu Périgord

C'est un riverain faisant une courte balade durant le confinement qui a découvert Caramel à Causse de Clérans. Le petit chiot avait été abandonné.

Le petit chien Caramel abandonné à Causse de Clérans
Le petit chien Caramel abandonné à Causse de Clérans - Gendarmerie de la Dordogne

Si la plupart des animaux domestiques ont traversé avec plaisir l'épreuve du confinement, en passant plus de temps avec leurs propriétaires, d'autres n'ont pas eu cette chance. C'est une histoire que racontent les gendarmes de Dordogne sur leur page Facebook. 

Un petit chiot a lui, bénéficié d'un heureux concours de circonstances. Caramel errait tout seul sur le bord de la route à Causse de Clérans. C'est un riverain faisant sa promenade lors du confinement le 23 avril dernier qui l'a découvert. Il a aussitôt alerté l'environnement de l'Office Français de la Biodiversité qui est venu chercher le petit chiot puis a prévenu les gendarmes. Ils ont vite vu que le chien était pucé. Sa propriétaire, domiciliée à Bergerac, a été rapidement retrouvée. Elle aurait volontairement abandonné le petit chien durant le confinement, parce qu'il aboyait trop dans l'appartement et gênait ses voisins. 

Convoquée par la justice

Cette propriétaire est convoquée devant le délégué du procureur de la république de Bergerac. L'abandon volontaire d'un animal domestique est un délit qui peut être puni de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende. Il peut aussi valoir à son auteur l'interdiction définitive de posséder un animal. Pour le petit chiot, l'histoire s'est bien terminée. Sa propriétaire indélicate l'a cédé à une nouvelle famille, qui l'a rebaptisé Pirate. Et il fait le bonheur de ses nouveaux maîtres. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu