Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Dordogne : des affiches hommage à Monique tuée par son compagnon à Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord

Des affiches ont été collées à Périgueux dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 novembre. Elles rendent hommage à cette femme de 83 ans retrouvée morte dans son appartement de la cité des Mondoux. Son compagnon s'est suicidé.

Déjà le 1er octobre dernier, des affiches de ce collectif avaient été collées dans les rues de Périgueux.
Déjà le 1er octobre dernier, des affiches de ce collectif avaient été collées dans les rues de Périgueux. © Radio France - Charlotte Jousserand

Périgueux, France

Une affiche "Monique", une autre "127e", sont collées notamment sur le muret devant France Bleu Périgord, cours Saint-Georges. Ces affiches aux caractères noirs sur fond blanc font référence à la mort de Monique, 83 ans, tuée, jeudi 31 octobre dans son appartement, cité des Mondoux. 

Dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4, plus de 300 personnes ont collé des affiches en France pour dénoncer l'inaction de l'Etat contre les violences faites aux femmes. Photo d'illustration - Radio France
Dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4, plus de 300 personnes ont collé des affiches en France pour dénoncer l'inaction de l'Etat contre les violences faites aux femmes. Photo d'illustration © Radio France - Charlotte Jousserand

Son compagnon est le principal suspect. Il s'est retranché dans leur appartement avant de se suicider. La mort de Monique est le 127e féminicide depuis le début de l'année en France, selon le collectif Nous Toutes.

Devant le palais de justice de Périgueux, des tags "pas une de plus" ou encore "sororité" ont été réalisés sur des poubelles. 

Une poubelle taguée devant le palais de justice de Périgueux.  - Radio France
Une poubelle taguée devant le palais de justice de Périgueux. © Radio France - Laurence Meride

Au début du mois d'octobre des affiches pour dénoncer les féminicides avaient déjà été collées sur les murs de Périgueux.

Des actions simultanées dans plusieurs villes

Dans un communiqué, le collectif des "colleuses de France" revendique des actions de collage dans plusieurs villes de France dans la nuit de dimanche à lundi. "Plus de 300 colleuses ont collé sur les tribunaux de la France entière pour exiger des actions et pointer du doigt la responsabilité de l’État, de la justice et de la police dans les féminicides", écrit le collectif. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu