Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : des étudiants de Sciences-po Bordeaux vont participer à une randonnée avec des détenus

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu Gironde, France Bleu

Des étudiants de Sciences-po Bordeaux vont participer à une grande randonnée avec des détenus du centre pénitentiaire de Neuvic en Dordogne. Un projet qui sera filmé à l'occasion de la réalisation d'un documentaire. Robert Badinter sera le parrain.

Le centre de détention de Neuvic - illustration
Le centre de détention de Neuvic - illustration © Maxppp - Maxppp

Neuvic, France

C'est une initiative originale. Censée favorisée le dialogue, l'échange entre deux mondes qui ne se rencontrent d'habitude jamais.

Une dizaine d'étudiants de Sciences-Po Bordeaux vont participer à des échanges avec des détenus. Cinq de ces étudiants partiront en randonnée avec des prisonniers du centre de détention de Neuvic. 

Des détenus incarcérés pour des peines allant de un an de prison à dix ans, issus du "Module respect" de la prison. Et qui sont tous en fin de peine. Ils recevront une autorisation de sortie, pour participer à cette randonnée. Ils seront 17 à marcher, en petits groupes

Quatre encadrants seront présents. Un médiateur, Fabrice Gand, qui sera le chef de la randonnée. Un surveillant de la prison y participera aussi. 

Robert Badinter en parrain

Tout cela sera filmé, pour en faire un documentaire qui sera réalisé par Christophe Gand et qui s'interrogera sur le rôle de la prison et sur sa fonction dans la société. Le but est aussi de lutter contre les préjugés. 

Parallèlement, d'autres étudiants de Sciences-Po Bordeaux participeront à des échanges à la maison d'arrêt de Périgueux, avec des détenus primo-arrivants. 

Tout cela sera parrainé par Robert Badinter, l'homme à l'origine de l'abolition de la peine de mort en France il y a 40 ans. Il participera à des discussions avec les étudiants et peut-être les détenus.

Choix de la station

France Bleu