Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Faits divers – Justice

Dordogne : deux Périgourdins condamnés par le tribunal de Bergerac pour une bagarre de couple

mardi 5 juin 2018 à 21:17 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord

L'homme de 32 ans et son ex-compagne ont été séparés grâce à une intervention des gendarmes.

Le couple de périgourdins étaient jugés au tribunal de grande instance de Bergerac
Le couple de périgourdins étaient jugés au tribunal de grande instance de Bergerac © Radio France - Manon Derdevet

Bergerac, France

C'est une affaire peu commune de violence conjugale réciproque qu'a dû juger ce mardi le tribunal de grande instance de Bergerac. Un Périgourdin a été condamné à une peine de 8 mois de prison assortie d'un sursis de 4 mois et sa compagne à 6 mois de prison avec sursis. 

Il étaient jugés pour une bagarre de couple qui a eu lieu le 27 mars à Monmadales, au sud de Bergerac. Vers 3h du matin, les gendarmes sont appelés par une voisine du couple qui avait été réveillée par le fils de la mise en cause. Depuis plusieurs heures, il entendait son beau-père et sa mère se disputer violemment. 

Elle l'a frappé, il l'a frappée

Quand les deux gendarmes arrivent, le couple est complètement ivre et ils sont en train de se battre. Elle l'a frappé au visage avec sa chaussure, lui l'a également frappé au visage et elle est blessé à l’œil et à la lèvre. 

Les deux brigadiers essaient de les séparer mais le Périgourdin de 32 ans devient violent et il menace de mort les gendarmes en leur criant "avec mes 70 kilos je vais vous tuer". 

"Une scène de ménage qui a dégénéré

Au tribunal l'homme est le seul à être venu au procès. Il a déjà été condamné 11 fois auparavant. Pour lui c'est "une scène de ménage qui a dégénéré". "Elle était hystérique, je voulais la quitter et elle a explosé."

Devant les questions du tribunal, il ne sait pas quoi répondre et finalement il conclut "la prochaine fois j'enverrai un texto pour la quitter".