Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : deux syndicats agricoles poursuivis pour diffamation par L214 jugés en décembre

-
Par , France Bleu Périgord

Les responsables de la Coordination Rurale de Dordogne et de la FDSEA 24 devront comparaître le 2 décembre prochain devant le tribunal de Périgueux. Ils sont poursuivis pour diffamation par l'association L214.

Les deux responsables agricoles seront jugés le 2 décembre prochain au tribunal de Périgueux
Les deux responsables agricoles seront jugés le 2 décembre prochain au tribunal de Périgueux © Radio France - Antoine Balandra

C'est ce mercredi 23 septembre que se tenait l'audience de consignation au Tribunal de Périgueux dans l'affaire des propos jugés diffamatoires par l'association L214. Elle poursuit Fabien Joffre, le patron de la FDSEA 24, pour avoir qualifié L214 "d'association vivant sur le mensonge"au moment de l'affaire de la Sobeval. Eric Chassagne, le responsable de la Coordination Rurale, est attaqué pour avoir évoqué "des méthodes de voyous, et des faux témoignages" visant l'association de défense des animaux. 

Un procès le 2 décembre prochain

L'audience de ce mercredi avait pour but de définir une date pour le procès et la consigne que doit verser la partie civile L214. Le tribunal se penchera sur les faits le 2 décembre prochain. La consigne s'élève à 2 000 €. Elle permet de s'assurer que l'association a les fonds nécessaires en vue d'une éventuelle amende si la procédure qu'elle engage est jugée abusive en décembre. L'association de défense des animaux a jusqu'au 30 octobre pour verser cette somme.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess