Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : après une altercation, il prend en chasse un chasseur avec sa voiture

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Une violente altercation a eu lieu entre un habitant de Mensignac et trois chasseurs ce dimanche. Après plusieurs coups dont un avec une matraque, elle s'est terminée sur la route.

Un des chasseurs s'est vu prescrire 5 jours d'incapacité temporaire de travail (ITT)
Un des chasseurs s'est vu prescrire 5 jours d'incapacité temporaire de travail (ITT) © Radio France - Jade Peychieras

L'histoire semble surréaliste et disproportionnée. Ce dimanche en début d'après-midi, un habitant de Mensignac à l'ouest de Périgueux vient à la rencontre de trois chasseurs qui sont devant chez lui. Il est muni d'une matraque. L'homme de 39 ans les accuse d'avoir visé sa maison.

Le ton monte rapidement. Une dispute éclate. Un des chasseurs reçoit un coup de matraque sur la tête, qui lui vaut aujourd'hui cinq jours d'incapacité temporaire de travail (ITT). L'habitant est visé lui par un coup de poing dans le visage, il aura la lèvre fendue. Les deux camps se renvoient la balle de celui qui a frappé en premier.

Il traque le chasseur avec sa voiture

Mais l'altercation ne s'arrête pas là. L'habitant de Mensignac ne décolère pas. Il prend l'un des chasseurs en chasse avec sa voiture. Il l'accuse d'avoir jeté une pierre sur le pare-brise de sa voiture. Il arrivera à le percuter par l'arrière. Le chasseur finit sa course dans un champ. L'homme de 39 ans s'arrête, lui, dans une haie.

Il a depuis été placé en garde à vue. Il ne reconnait que partiellement les faits. Il évoque la "légitime défense" après avoir reçu un premier coup. Il est poursuivi pour violences notamment avec arme à destination (la voiture) et pour le transport sans autorisation d'une arme de catégorie D. Il devra s'expliquer le 20 novembre devant le tribunal correctionnel.

Une première altercation il y a un mois

De leur côté, les chasseurs nient avoir visé la maison. D'ailleurs aucun n'impact n'a été relevé par les gendarmes. Ils nient également avoir jeté une pierre sur le véhicule du trentenaire. Le chasseur à l'origine du coup de poing est néanmoins poursuivi pour violences contraventionnelles.

L'habitant Mensignac n'était pas à sa première altercation avec les chasseurs qui passent devant chez lui. Il y a un mois une dispute avait déjà éclaté sans aller aussi loin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess