Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : un sexagénaire suspecté d'avoir voulu tuer sa femme en utilisant une bouteille de gaz

-
Par , , France Bleu Périgord

Un homme de 59 ans a été interpellé hier dimanche à Brouchaud en Dordogne. Il a été découvert chez lui avec une bouteille de gaz ouverte. Il est suspecté d'avoir voulu tuer sa femme après une dispute.

Gendarmerie (photo d'illustration)
Gendarmerie (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie De Keyzer

Brouchaud, France

Ce dimanche, les gendarmes de Savignac-les-Eglises ont interpellé un sexagénaire qui menaçait d'en finir avec une bouteille de gaz qu'il avait ouverte. L'homme se trouvait dans sa maison à Brouchaud à côté de Thenon. C'est son fils apeuré par les propos de son père qui a appelé les pompiers vers 13h15.

Allongé à côté d'une bouteille de gaz qui sifflait

Arrivés sur place, les pompiers ont senti une forte odeur de gaz. Une femme les a accueillis dans un état second et leur a expliqué qu'elle avait pris des somnifères et que son compagnon était dans la maison. L'homme a été découvert dans la chambre, à moitié conscient, à côté d'une bouteille de gaz qui était ouverte.

Sa femme voulait le quitter

Interpellé par les gendarmes, l'individu très imbibé d'alcool a été placé en garde à vue. Lors de son audition, ce chauffeur-routier de 59 ans a expliqué qu'il ne supportait plus les tensions dans son couple. La veille, sa compagne lui aurait annoncé qu'elle voulait qu'ils se séparent. Ils auraient fait chambre part.  Il avait visiblement beaucoup bu, un cubitainer de rosé selon elle. D'après les analyses, il avait 1 gramme 80 d'alcool dans le sang. L'homme a expliqué qu'il voulait faire peur à sa femme en installant la bouteille de gaz ouverte dans la chambre. Le parquet a ouvert une enquête pour "tentative de meurtre".

Déjà condamné pour harcèlement moral sur sa compagne

Apparemment, le couple ne s'entendait plus depuis plusieurs années déjà. En 2011, l'homme a déjà été condamné à une peine de prison avec sursis pour harcèlement moral sur sa compagne. Ce lundi soir, la garde à vue du sexagénaire a été prolongée. Il devrait être présenté au parquet ce mardi.

Choix de la station

France Bleu