Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : il tente de cambrioler le tribunal de Bergerac

mercredi 8 novembre 2017 à 18:16 Par France Bleu Périgord, France Bleu Périgord

Un homme de 49 ans a tenté de voler l'un des ordinateurs du palais de justice.

Tribunal de grande instance de Bergerac.
Tribunal de grande instance de Bergerac. © Radio France

Un Bergeracois de 49 ans sera présenté au juge des libertés ce jeudi 9 novembre à Bergerac pour être placé sous contrôle judiciaire. Cet homme a tenté de cambrioler le tribunal de Bergerac jeudi dernier.

Il tente de voler un ordinateur

Sur la vidéo-surveillance de l'entrée du Palais de justice on voit très bien cet homme qui profite de la sortie d'un employé pour se glisser à l'intérieur avant que la lourde porte ne se referme totalement. Il est 18h ce jeudi 2 novembre et il y a encore du monde dans les bureaux, mais l'accueil du Palais est vide et le seul objet de valeur à portée de vue est l'ordinateur des vigiles à l'entrée, sur une table d'école. Manque de chance pour le voleur, l'ordinateur est attaché par un cadenas. Il préfère renoncer et sortir.

Explications peu crédibles

Grâce aux images il n'est pas difficile d'identifier l'intrus, même s'il n'a pas eu affaire à la justice depuis sept ans. En garde à vue, l'homme aurait expliqué qu'il ne voulait rien voler, juste voir les noms des gens qui avaient été jugés ce jour-là. Une explication qui fait sourire le procureur. Le Bergeracois a presque trois mois pour trouver une explication pour le tribunal qui le jugera pour tentative de vol le 23 janvier prochain.