Infos

Dordogne : il volait chaque semaine chez un vieux monsieur invalide

Par Antoine Balandra et France Bleu, France Bleu Périgord et France Bleu vendredi 28 octobre 2016 à 18:25 Mis à jour le vendredi 28 octobre 2016 à 19:18

Police - illustration
Police - illustration © Maxppp - Maxppp

C'est une affaire particulièrement sordide : un homme d'une quarantaine d'années est en garde à vue à Périgueux. Il est soupçonné d'avoir volé de l'argent liquide chaque semaine chez un homme de 88 ans invalide et gravement malade.

Il avait volé de l'argent à un vieux monsieur de 88 ans handicapé pendant des mois chez lui dans le quartier Saint Georges de Périgueux.

Un homme d'une quarantaine d'années et installé à Chancelade est en garde à vue. Il devrait être jugé en comparution immédiate ce lundi pour vol aggravé facilité par l'état de vulnérabilité de la victime. Depuis le mois d'avril, il est soupçonné d'être revenu chaque semaine pour voler de l'argent liquide à un très vieux monsieur invalide qui ne pouvait pas se défendre.

Tout commence un matin d'avril. Le voleur présumé se présente chez le vieil homme de 88 ans. Il lui propose de nettoyer le chemin devant sa maison pour 30 euros. Le retraité très malade, et invalide accepte. Sauf que le voleur remarque bien sûr la fragilité du vieil homme, gravement malade et qui vit seul depuis l'hospitalisation de sa femme.

Vol de plusieurs milliers d'euros sans que la victime ne puisse réagir

Un retraité grabataire, qui ne peut quitter son canapé qu'au prix d'un énorme effort, obligé même de laisser la porte d'entrée ouverte pour permettre à son infirmière de rentrer. Alors pendant 6 mois, au moins une fois par semaine, le voleur va rentrer dans la maison, sans état d'âme, et prendre l'argent déposé dans le tiroir de la cuisine..

Tout cela sous le regard désespéré de sa victime qui ne peut rien faire pour l'en empêcher. Au fil des semaines la fille du vieil homme s'aperçoit bien que l'argent disparaît de plus en plus vite, mais son père très touché par l'histoire reste muet. Il faut dire que le voleur a dérobé à ce retraité très modeste, malade, plusieurs milliers d'euros.

Le petit manège prend fin le mois dernier lorsque le voleur se présente et tombe nez à nez avec la fille du retraité. En garde à vue, l'homme a nié les faits. Il est déjà connu de la justice pour des faits similaires. Et il risque théoriquement 10 ans de prison.

Partager sur :