Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Dordogne : Jérôme Peyrat ex conseiller d'Emmanuel Macron devant le tribunal correctionnel d'Angoulême

Le maire de La Roque Gageac et ex conseiller d'Emmanuel Macron, Jérôme Peyrat, comparait ce vendredi devant le tribunal correctionnel d'Angoulême. Son ex compagne l'accuse de l'avoir frappée lors d'une dispute.

Jérôme Peyrat comparait ce vendredi devant le tribunal correctionnel d'Angoulême
Jérôme Peyrat comparait ce vendredi devant le tribunal correctionnel d'Angoulême © Radio France - Antoine Balandra

C'est ce vendredi matin que Jérôme Peyrat, le maire de La Roque-Gageac en Dordogne, va comparaître devant le tribunal correctionnel d'Angoulême. L'ancien conseiller du président de la République est soupçonné d'avoir frappé son ex compagne en décembre dernier. Le procès a été dépaysé en Charente au nom de la "sérénité des débats". Jérôme Peyrat qui a été réélu pour la 5ème fois maire de La Roque-Gageac a également été conseiller de Jacques Chirac à la mairie de Paris et président de l'UMP Dordogne.

Une violente dispute dans une voiture 

Les faits pour lesquels il comparait devant la justice remontent au 30 décembre 2019. Dans une voiture, le maire de La Roque-Gageac et son ex compagne se disputent violemment. La femme, blessée au visage, se rend aux urgences. Les médecins lui notifieront une ITT ( interruption totale de travail) de 14 jours et relèveront un stress post traumatique.

Procès reporté pour cause de Covid

Jérôme Peyrat ne s'est jamais expliqué publiquement sur cette affaire. Quand il a appris qu'il était renvoyé devant le tribunal correctionnel, l'élu périgourdin a déclaré que cela allait enfin lui permettre de s'expliquer. Suite à cette affaire, Jérôme Peyrat avait décidé de démissionner de son poste de conseiller auprès d'Emmanuel Macron.  Le procès qui devait se dérouler en avril dernier avait été reporté pour cause de Covid. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess