Faits divers – Justice

Dordogne : l'allemand soupçonné d'avoir violé et torturé une agricultrice d'Agonac est mort

Par Antoine Balandra, France Bleu Gironde, France Bleu Périgord et France Bleu lundi 19 octobre 2015 à 14:43

Gendarmerie
Gendarmerie © Radio France - France Bleu

Cet homme de 61 ans est mort vendredi après avoir tenté de se suicider il y a quelques jours dans sa cellule de Gradignan. Il était soupçonné d'avoir violé et torturé une agricultrice de 51 ans installée à Agonac

Il s'appelait Udo Pock. Cet allemand de 61 ans est mort vendredi après avoir tenté de mettre fin à ses jours à la veille de son procès devant les Assises de la Gironde début octobre.

Il devait être jugé pour viol avec torture, arrestation, enlèvement et détention arbitraire. La victime est une agricultrice de 51 ans installée à Agonac. Mais elle ne pourra jamais entendre les explications de son bourreau présumé. L'action publique s'est donc éteinte.

Udo Pock ,  avait tenté de mettre fin à ses jours la veille du procès dans sa cellule de Gradignan et n'a pas survécu. Il est mort vendredi.

Il avait été interpellé début juin dans un supermarché de Lesparre dans le Medoc après un accident de circulation .Il avait laissé sa camionnette sur le bord de la route.

Une agricultrice originaire d'Agonac en Dordogne, âgée de 51 ans s'en était échappée, en état de choc, une corde autour du cou . Cet ancien mannequin venue s installer dans une ferme d'Agonac avec quelques moutons avait embauché cet homme pour du travail saisonnier .

Quelques semaines apres son arrivée , il l 'aurait agressé et violé, abusant d'elle à plusieurs reprises , lui faisant faisant subir des sévices et l'enfermant dans son fourgon. C'est elle qui aurait provoqué l'accident pour s'enfuir.

L'homme avait nié, évoquant des jeux sexuels. Il risquait la perpétuité.