Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : l'automobiliste qui a percuté un jeune à scooter mis en examen pour homicide involontaire

-
Par , France Bleu Périgord

Le conducteur du fourgon qui a percuté le jeune à scooter vendredi 18 janvier à Nantheuil est mis en examen pour homicide involontaire par conduite d'un véhicule. Parmi les circonstances aggravantes : l'état d'ivresse. Il est placé sous contrôle judiciaire, une enquête est ouverte.

Une information judiciaire est ouverte pour éclaircir les circonstances de l'accident.
Une information judiciaire est ouverte pour éclaircir les circonstances de l'accident. © Radio France - Noémie Philippot

Nantheuil, France

Le soir du vendredi 18 janvier, au volant de son fourgon sur la départementale 707 à Nantheuil, il a percuté un jeune homme de 19 ans qui roulait à scooter. Le jeune est mort sur les lieux de l'accident. Ce dimanche, le parquet ouvre une information judiciaire pour en savoir plus sur les circonstances de ce drame. 

Le conducteur du fourgon, âgé de 39 ans, est mis en examen pour homicide involontaire par conduite d'un véhicule, avec plusieurs circonstances aggravantes : conduite en état d'ivresse, délit de fuite et non assistance à personne en danger. Après l'accident, il a continué sa route, et c'est seulement en arrivant chez lui à Dussac que le trentenaire a réalisé la gravité du choc, en voyant l'état de son fourgon. C'est là qu'il a appelé les gendarmes.

Un gramme cinq d'alcool dans le sang

Lorsqu'ils sont venus le chercher, deux heures après l'accident, l'homme avait un gramme cinq d'alcool dans le sang. En garde à vue, il a expliqué qu'il pensait d'abord avoir percuté un animal. Pour l'alcool : "C'est vrai, j'étais passé dans un bar ... mais j'ai aussi bu deux whiskys pour me remettre de mes émotions en arrivant chez moi". Une version des faits qu'il a maintenu devant le juge d'instruction

Le chauffeur est placé sous contrôle judiciaire, avec obligation de se soigner et interdiction de conduire tout véhicule qui nécessite le permis.