Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : l'homme retrouvé mort dans le coffre d'une voiture s'est suicidé

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

L'homme retrouvé mort dans le coffre d'une voiture dimanche 22 septembre s'est bien suicidé par inhalation de gaz. C'est ce qui ressort de l'autopsie effectuée à Bordeaux mercredi. Ce sont des chasseurs qui avaient fait la macabre découverte à Saint-Laurent-sur-Manoire en Dordogne.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Florence Gotschaux

Saint-Laurent-sur-Manoire, Boulazac Isle Manoire, France

Il s'agit bien d'un suicide. L'homme retrouvé mort dans le coffre d'une voiture dimanche 22 septembre à Saint-Laurent-sur-Manoire en Dordogne s'est bien suicidé par inhalation de gaz. C'est ce qui ressort de l'autopsie effectuée à Bordeaux mercredi 25 septembre. Une thèse que soupçonnait les policiers depuis le début de l'enquête. 

La voiture semblait servir de lieu d'habitation

Les policiers ont retrouvé dans la voiture des effets personnels qui pourraient laisser penser que la victime habitait dans sa voiture. C'est l'une des raisons pour lesquelles le parquet de Périgueux privilégiait la thèse du suicide.

En fin d'après-midi, dimanche 22 septembre, ce sont des chasseurs qui avait fait une macabre découverte à Saint-Laurent-sur-Manoire à l'Est de Périgueux. Ils ont trouvé un cadavre dans le coffre d'une voiture ouverte près d'un lieu habituel de rassemblement, à proximité de l'Hotel Saint-Laurent, un établissement aujourd'hui à l'abandon.

Choix de la station

France Bleu