Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : l'octogénaire qui avait tiré sur des ouvriers à Marsac placé sous contrôle judiciaire

-
Par , France Bleu Périgord

L'homme de 83 ans qui avait tiré au fusil sur un ouvrier qui posait de la fibre optique à Marsac-sur-l'Isle en Dordogne a été placé sous contrôle judiciaire. Il reconnaît avoir tiré mais explique avoir fait cela pour faire peur

Police - illustration
Police - illustration © Radio France - Radio France

Marsac-sur-l'Isle, France

L'homme de 83 ans qui avait tiré au fusil sur un ouvrier qui posait de la fibre optique à Marsac sur l'Isle, route de Bordeaux, lundi matin a été placé sous contrôle judiciaire. Il a été déféré ce mardi après-midi. 

Il est désormais poursuivi pour violences volontaires avec arme, sans ITT. L'homme a reconnu les faits. Il a très clairement reconnu avoir tiré avec son fusil de chasse. Son doigt n'a donc pas ripé lundi matin. 

Il s'agit d'un tir volontaire, pour faire peur a précisé l'octogénaire qui affirme ne pas avoir voulu tuer ou blesser les ouvriers, notamment celui qui se trouvait juste derrière lui après la brève course poursuite. Mais en garde à vue, l'agresseur a réaffirmé qu'il y avait ce jour là selon lui bien trop de bruit en bas de chez lui.

Les faits se sont déroulés au bord de la route de Bordeaux à Marsac-sur-l'Isle en Dordogne - Radio France
Les faits se sont déroulés au bord de la route de Bordeaux à Marsac-sur-l'Isle en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Ce retraité, chasseur de longue date, va donc devoir s'expliquer au mois le 28 juin au matin devant le tribunal correctionnel de Périgueux, lui qui était jusque là inconnu de la justice.

Pendant ce temps l'ouvrier qui a évité de très peu le tir a été entendu au commissariat ce mardi. 

Il a ensuite repris le travail à quelques centaines de mètres du lieu de l'agression malgré ses émotions de la veille. Il n'a heureusement pas été blessé.

Choix de la station

France Bleu