Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : la police scientifique ne répond plus

lundi 31 décembre 2018 à 15:45 Par Valérie Dejean, France Bleu Périgord

En Dordogne comme dans beaucoup d'autres départements de France, les 7 agents de la police scientifique et technique ont décidé de suivre l'appel à la grève lancé par l'un de leurs syndicats.

Les agents de la police scientifique de Dordogne sont en grève pendant deux jours
Les agents de la police scientifique de Dordogne sont en grève pendant deux jours © Radio France - Valérie Déjean

Périgueux, Dordogne, France

Les  sept agents de la police scientifique de Dordogne vont rester sourds aux appels des deux commissariats du département ce lundi soir, à moins d'être réquisitionnés. Les quatre agents de Périgueux et les trois de Bergerac veulent ainsi alerter l'opinion publique sur leur sort. Les progrès scientifiques et technologiques ont fait évoluer leur métier, mais leur statut lui, n'a pas changé. Ils sont pourtant sollicités de plus en plus fréquemment pour les vols, les violences, les homicides, les autopsies même. Ils sont 2400 en France et souhaitent passer  de la catégorie "sédentaire" à la catégorie "active". Ce changement  devrait leurs permettre d'avoir les mêmes avantages que les policiers armés , pour les primes ou les départs à la retraite.