Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Dordogne : la ville de Terrasson condamnée à 30.000 euros d'amende pour la noyade du petit Salim

-
Par , France Bleu Périgord

Le tribunal correctionnel de Périgueux a reconnu la commune de Terrasson coupable d'homicide involontaire, pour la mort du petit Salim. Ce Corrézien s'était noyé dans la piscine de Terrasson en juillet 2015.

La salle d'audience du palais de justice de Périgueux
La salle d'audience du palais de justice de Périgueux © Radio France - Benjamin Fontaine

Terrasson-Lavilledieu, France

Le jugement est exactement conformes aux réquisitions de la procureure. La commune de Terrasson est reconnue coupable d'homicide involontaire ce mercredi pour la noyade de Salim dans la piscine municipale. Ce Corrézien de 11 ans était mort coincé au fond du petit bassin de la piscine municipale le 30 juillet 2015 ; sa jambe gauche s'était retrouvée piégée dans une bonde de fond. Cette bonde n’était plus protégée par la grille de protection, qui avait cassé, et la jambe de l'enfant avait été happée par le débit. Aucune  responsabilité pénale n'est retenue pour le maire Pierre Delmon, et le directeur des services de la ville est relaxé, comme l'avait demandé la procureure.

Le tribunal correctionnel de Périgueux avait examiné l'affaire le lundi 9 septembre dernier. Aucun représentant de la commune, ni de la famille de Salim, n'était présent au tribunal pour le jugement. La ville de Terrasson devra verser 3.000 euros à la famille de l'enfant pour ses frais de justice. Les dommages et intérêts seront fixés plus tard, devant le tribunal administratif de Bordeaux, ou directement si l'assurance de la commune trouve un accord avec la famille.

L'avocat de la famille du petit Salim, maître Hervé Bénichou, salue une décision"mesurée : la commune a été reconnue pénalement responsable. Cela signifie que l'enfant a été victime : c'est _important pour la mémoire de cet enfant et pour que la famille puisse faire son deuil_.

Maître Hervé Bénichou, avocat de la famille du petit Salim

Ce mercredi après-midi, l'avocat de la mairie de Terrasson ou la mairie de Terrasson n'ont pas encore répondu aux sollicitations de France Bleu Périgord.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu