Faits divers – Justice

Dordogne : le fils des conserveries Albié meurt dans l'explosion de sa maison

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord lundi 23 mars 2015 à 12:59

Les pompiers sont intervenus à deux reprises
Les pompiers sont intervenus à deux reprises © Radio France

Ancien gérant des conserveries Albié, Philippe Albié, 51 ans, est mort dans l'explosion de sa maison à Marquay près de Sarlat ce dimanche. Son corps a été retrouvé sous les décombres lundi matin.

Dimanche soir, vers 17h50, une maison proche du bourg de Marquay a été souflée par une explosion . "Les gens pensaient à des tirs de fusil ou à une explosion. Le bruit a été impressionnant" , explique le maire du village, Didier Delibie. "La maison est tombée comme un jeu de cartes. Il ne reste rien. Je ne pensais pas qu'une bâtiment en pierres pouvait être détuit comme cela."  Le premier étage de la batisse s'est retrouvé au niveau du sol.

Philippe Albié, 51 ans, ancien gérant des conserveries du même nom, habitait le 1er étage. Il louait le rez-de-chaussée mais depuis quelques temps il était vide. Pendant plusieurs heures le doute a plané sur sa présence ou non au sein de la maison. "Il est venu voter en début d'après-midi. Ma femme l'a vu en fin de journée. Personne ne savait s'il était rentré chez lui" , ajoute le maire.

Une forte odeur de gaz sur les lieux

Une fois le périmètre sécurisé, des engins de chantier se sont mis à l'oeuvre pour déblayer les lieux. La voiture de Philippe Albié a été retrouvée sous un hanger à 200 mètres de sa maison. "A ce moment là on a eu beaucoup moins d'espoir" , confie Didier Delibie.

C'est finalement vers 10h30 ce lundi matin que le corps de Philippe Albié a été retrouvé sous les décombres . La forte odeur de gaz encore présente sur les lieux à l'arrivée des secours ne fait pas de doute sur l'origine de l'explosion. Etait-elle volontaire ? Tout le laisse penser mais une enquête devra le déterminer. Philippe Albié avait sombré dans la dépression depuis quelques temps . Il laisse derrière lui un fils de 23 ans.

Partager sur :