Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : le radar incendié de Cherveix Cubas va être remplacé

lundi 25 septembre 2017 à 18:08 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord

La préfecture l'affirme : le radar mobile de Cherveix Cubas va être remplacé. Le radar était installé depuis près de 9 mois au bord de la D 704, à la sortie de la commune, sur une zone limitée à 50 km/h. Après huit dégradations en 9 mois, l'appareil a finalement été incendié ce lundi matin

Le radar est été totalement détruit par les flammes
Le radar est été totalement détruit par les flammes © Radio France - Antoine Balandra

Cherveix-Cubas, France

Cette fois, il a trépassé. Le radar mobile de Cherveix Cubas a été détruit tôt ce lundi matin vers 5h par un incendie. Ce samedi, Il avait déjà été renversé, face contre terre, pour l'empêcher de flasher.

Le radar mobile est installé depuis plus de 9 mois le long de la D704, à la sortie nord de Cherveix-Cubas, sur une portion limitée à 50km/h et très accidentogène (4 morts sur les kilomètres alentours, sur cette route, ces derniers temps) Mais la machine a été dégradée huit fois depuis sa mise en service, soit près d'une fois par mois.

Le radar dégradé au bord de la D704 - Radio France
Le radar dégradé au bord de la D704 © Radio France - Antoine Balandra

Alors la préfecture insiste : la machine sera remplacée et replacée sur la même zone. Car il s'agit de sécuriser cette portion de route très accidentogène où passent plus de 3000 véhicules jour - dont 10% de poids lourds.

"Nous avons sécurisé la traverse de notre village de 650 habitants avec des dos d'âne, et la vitesse a déjà diminué" dit le maire Jean-Marie Queyroi

Jean-Marie Queyroi, qui estime donc que le radar est utile dans sa commune, notamment pour faire ralentir les véhicules et qui ne comprend pas qui peut en vouloir à ce point à la machine.

Remplacé grâce aux impôts des Français

La préfecture espère que cet itinéraire de la D704 entre Saint Rabier et Angoisse pourra à terme devenir un itinéraire protégé, avec des aménagements et des radars régulièrement implantés.

"Ce radar a déjà été dégradé huit fois, notamment au mois d'avril. Il est sur un itinéraire dangereux, où les accidents - parfois mortels - sont nombreux, à cause souvent de la vitesse" dit Sonia Pénéla, la directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne.

"Il faut savoir que c'est un bien public, et la dégradation de bien public est passible de 3 ans d'emprisonnement et de 45 mille euros d'amende" dit Sonia Pénéla

"Surtout son remplacement va être financé par les impôts des Français" souligne par ailleurs la responsable de la préfecture.