Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : le tireur de Port-Sainte-Foy condamné à 15 mois de prison ferme

mardi 25 juillet 2017 à 18:28 Par France Bleu Périgord, France Bleu Périgord

L'homme qui a tiré au fusil de chasse sur le parking d'un supermarché de Port-Sainte-Foy vendredi 21 juillet a été jugé et condamné ce mardi après-midi au tribunal correctionnel de Périgueux.

Un important dispositif policier a été déployé devant le tribunal.
Un important dispositif policier a été déployé devant le tribunal. © Radio France - Valérie Dejean

Gros déploiement de forces de l'ordre ce mardi 25 juillet devant le tribunal correctionnel de Bergerac pour la comparution immédiate d'un quadragénaire de la communauté des gens du voyage. Vendredi matin, cet ouvrier agricole de 41 ans, sédentarisé à Saint-Antoine-de-Breuilh a tiré sur son oncle et ses enfants, sur le parking de l'Intermarché de Port-Sainte-Foy, faisant un blessé léger.

Une histoire amoureuse qui divise la famille

Ce fait divers n'est qu'un nouvel épisode d'une guerre familiale, mais il n'y avait qu'un clan dans la salle d'audience du tribunal, celui du prévenu, pour soutenir un fils, un frère, un père. Cet homme de 41 ans a neuf enfants et un sens de la famille très développé. Depuis des mois, le clan se déchire autour d'une histoire amoureuse entre deux cousins éloignés. Il a 15 ans, elle en a 13. C'est la guerre entre les parents.

Vendredi dernier, David va donc faire ses courses avec ses enfants au supermarché. Il voit passer son oncle et quatre de ses fils dans un fourgon. Ils le menacent de mort. La veille, les femmes de l'autre clan avaient menacé son propre frère avec des masses d'armes, des bâtons hérissés de clous sur un autre parking de supermarché. Nouveau champ de bataille des tragédies contemporaines.

Des cris, des pleurs et des menaces

Cette fois, le quadragénaire prend un fusil dans sa voiture et tire en direction du véhicule de son oncle. Un plomb aboutit dans l'épaule d'un de ses neveux. "Je regrette, j'ai fait une connerie mais j'ai eu peur." Le tribunal le condamne à un an de prison ferme et révoque un sursis de trois mois. L'homme retourne en prison où il se trouvait depuis la fin de sa garde à vue. Un jugement qui provoque des pleurs, des cris de rage. et des menaces. La paix mettra du temps à revenir dans la famille .