Faits divers – Justice

Dordogne : les cambrioleurs du Bugue arrêtés ?

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord lundi 14 septembre 2015 à 22:07

voiture gendarmerie
voiture gendarmerie © Radio France - Richard Vivion

Les gendarmes de Sarlat et du Bugue n'ont pas perdu de temps après la série de cambriolages qui a touché le Bugue dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 septembre. Trois hommes ont été interpellés. Une nouvelle série de cambriolages a par ailleurs eu lieu en Périgord Noir.

Dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 septembre, quatre commerces du Bugue ont été cambriolés et une société de transports a failli l'être. Des bouteilles d'alcool et de l'argent ont notamment été volés dans la discothèque "Via Notte". Aidé par les gendarmes du Bugue, le groupe d'enquête de lutte anticambriolage de Sarlat a vite remonté la piste de trois Périgourdins.**

Trois hommes suspectés

Deux suspects de 35 et 21 ans, très connus des services de police et de gendarmerie ont été interpellés ce lundi 14 septembre à Périgueux après une série de perquisitions menées chez leurs proches à Bergerac et Périgueux. Ils ont été placés en garde à vue. Un autre homme, âgé de 40 ans a lui aussi été arrêté et placé en garde à vue. Il s'agirait d'un receleur de matériel informatique employé dans un magasin de Périgueux. Tous vont être auditionnés dans les heures qui arrivent et le parquet de Bergerac devrait ensuite décider des suites à donner.

Une nouvelle série de cambriolages en Périgord Noir

En parallèle de cette enquête, les gendarmes du Périgord Noir se penchent sur une nouvelle série de cambriolages commis dans la nuit de dimanche 13 au lundi 14 septembre. Un hôtel-restaurant des Eyzies a été visité. Le ou les auteurs sont parvenus à ouvrir le coffre-fort et à repartir avec de l'argent. Plusieurs milliers d'euros selon nos informations. Deux restaurants de Saint-Leon-sur-Vézères ont également été cambriolés dans la nuit. De l'outillage a aussi été emporté dans deux sociétés de Saint-Crépin-et-Carlucet. A Saint-Cyprien, des tronçonneuses, des vélos et de l'outillage ont été dérobés dans un commerce de viande. Lui aussi visité dans la nuit.

Après un été relativement calme, de nouvelles séries de cambriolages semblent donc frapper le Périgord Noir et font monter l'exaspération des commerçants et des élus.