Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : abandon des recherches pour retrouver La Top, la chienne de chasse disparue

dimanche 5 mars 2017 à 18:58 France Bleu Périgord et France Bleu

Sept jours après sa disparition, les spéléologues et chasseurs n'ont plus trop d'espoir de retrouver la chienne coincée dans la roche, à Saint-Pierre-de-Côle. Son propriétaire a demandé d'arrêter les recherches.

les spéléologues fouillent depuis 6 jours
les spéléologues fouillent depuis 6 jours © Radio France - Antoine Balandra

Saint-Pierre-de-Côle, France

Ça a été une décision difficile à prendre mais le propriétaire de La Top n'avait plus d'espoir. Ce dimanche, il a demandé aux spéléologues et au chasseur mobilisés depuis une semaine sur le terrain d'arrêter leurs efforts. Depuis sept jours, sa chienne de chasse est introuvable. Malgré les caméras embarquées des spéléologues dans les cavités, rien n'y a fait. La chienne de trois ans n'a donné aucun signe de vie.

"C'est triste, très triste mais il n'y avait aucun signe de vie depuis sept jours." - Guy Maudy, ami chasseur du propriétaire de La Top.

Les pelleteuses étaient au travail depuis trois jours. Depuis vendredi, une pelleteuse, prêtée par une entreprise, creuse les galeries. Les hommes eux fouillent depuis une semaine. La Top, un jagd terrier de trois ans, est tombée dans un trou d'une galerie souterraine lors d'une partie de chasse il y a sept jours.

Son collier GPS s'est éteint ce vendredi. Les piles sont à plat. Mais les recherches ont continué jusqu'à dimanche soir. "Plus le temps passe, plus son sort est incertain, s'était attristé le président de la société de chasse, Pierre Manuel Réault ce dimanche matin. Mais on abandonne rien."

►► LIRE AUSSI : Dordogne : une pelleteuse arrive pour tenter de dégager une chienne de chasse prise au piège

Sur place, une dizaine de chasseurs et spéléologues nettoient donc le terrain. "Tout le monde est triste", raconte Guy Maudy, un ami chasseur du propriétaire. "Pour nous ce ne sont pas des objets de chasse mais des animaux qu'on affectionne. La Top, je la revois encore sur son fauteuil chez elle. Michel (le propriétaire) l'avait tout le temps avec elle."