Faits divers – Justice

Dordogne : les habitants de Chancelade inquiets de la hausse du nombre de cambriolages

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord lundi 30 janvier 2017 à 6:00

Pour réduire le risque de cambriolage, des gestes simples suffisent (photo d'illustration).
Pour réduire le risque de cambriolage, des gestes simples suffisent (photo d'illustration). © Radio France

Les cambriolages ont plus que triplé à Chancelade entre 2014 et 2016. Cette très nette augmentation inquiète la population, même si plus généralement toute l'agglomération de Périgueux est touchée. Police et mairie ont organisé une réunion publique pour tenter de rassurer

Douze cambriolages en 2014, 38 en 2016. Les cambriolages ont quasiment triplé à Chancelade dans la banlieue de Périgueux en 3 ans. Un phénomène suffisamment exceptionnel pour que la police de Périgueux et la mairie organisent en fin de semaine dernière une réunion publique d'information et de prévention.

Réunion qui a réuni à la surprise générale plus de 150 personnes. Le phénomène touche plus largement toute l'agglo de Périgueux où les cambriolages sont une préoccupation de plus en plus forte des forces de police. Il y en a eu 100 de plus en 2016, par rapport à l'année précédente.

Beaucoup de monde pour écouter les conseils de la police à Chancelade - Radio France
Beaucoup de monde pour écouter les conseils de la police à Chancelade © Radio France - Antoine Balandra

Mais le phénomène est particulièrement notable à Chancelade. La ville a longtemps été la sixième commune sur sept en terme de cambriolages autour de Périgueux. Elle est désormais la quatrième. Alors forcément lors de la réunion des habitants étaient inquiets

"Avant je laissais ouvert la maison quand j'allais au jardin. Maintenant je ferme tout, je ferme même ma voiture dans la cour" explique une habitante de Chercuzac

Les cambriolages les plus récents ont surtout lieu le soir entre 16h30 et 19h. Et les cambrioleurs passent souvent par les baies vitrées côté jardin. Soyez donc vigilants! Les cambriolages restent le problème numéro 1 en Dordogne en terme de délinquance. Il y en a eu 1800 l'an dernier dans le département.

Conseils de bon sens

La police promet plus de patrouilles. Mais la solution n'est pas que là pour la mairie. Le maire de Chancelade Michel Testut explique qu'il faut encourager les habitants à faire remonter les informations, à être plus vigilants. Il promet des réunions de concertation et d'information. Mais pas question pour lui de "créer une police municipale ou de mettre en place une coopérative d'achat de systèmes de sécurité" dit-il.

"Je ne vais pas grillager la commune, il n'y aura pas une frontière à la limite de Chancelade" dit le maire

En revanche, la police encourage à faire remonter les informations. A composer le 17 si vous voyez quelque chose qui vous semble anormal dans la rue. Et puis à prendre des mesures simples de bon sens : fermer le portail, ne rien laisser dehors qui pourrait permettre d'ouvrir une fenêtre, cacher dans un lieu inhabituel les bijoux, ne pas garder trop d'argent liquide à la maison, bien fermer les portes fenêtres. Vous pouvez aussi vous inscrire quand vous partez pour plusieurs jours à l'opération tranquillité vacances. La police passera alors à l'improviste en patrouille devant chez vous.