Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : les opposants au contournement routier de Beynac de nouveau déboutés en justice

mardi 6 novembre 2018 à 19:02 Par Antoine Denéchère, France Bleu Périgord

La propriétaire du château de Fayrac demandait la suspension de l’exécution de l’arrêté préfectoral du 29 janvier 2018 autorisant les travaux de contournement du village de Beynac. Le tribunal administratif de Bordeaux rejette sa requête. Le conseil départemental de la Dordogne se dit satisfait.

Tribunal administratif
Tribunal administratif © Maxppp -

Dordogne, France

Alors que les travaux de construction du contournement routier de Beynac, en Dordogne, ont commencé, les opposants continuent de se mobiliser pour faire arrêter le chantier, notamment devant la justice. Ce mardi, le conseil départemental, porteur du projet de contournement, indique dans un communiqué que "le tribunal administratif de Bordeaux a rejeté la requête déposée par la société Newell Enterprises et Madame Newell, demandant la suspension de l’exécution de l’arrêté du 29 janvier 2018 de Madame la Préfète de la Dordogne portant autorisation des travaux de contournement du village de Beynac." 

Une dixième défaite en justice pour les opposants 

Le Conseil départemental de la Dordogne dit prendre acte "avec satisfaction de cette nouvelle décision de justice, qui constitue le dixième rejet notifié aux opposants du projet à l’issue de leurs dix référés". Ce jugement conforte le Département "dans sa volonté de mener à bien ce chantier dans le strict respect des règles et des préconisations qui visent à en garantir la parfaite conformité environnementale." En mars dernier, une précédente requête en référé déposée par la société Newell, propriétaire du château de Fayrac, à Castelnaud-la-Chapelle, avait été rejetée par la justice administrative. "Cette seconde requête était déposée quasiment dans les mêmes termes que celle de février dernier, il est logique que le tribunal la rejette également", indique le conseil départemental de la Dordogne.