Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : les spéléologues au secours d'une chienne de chasse coincée sous terre

mercredi 1 mars 2017 à 15:38 Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord et France Bleu

Elle s'appelle La Top. Cette chienne de chasse jagd terrier de presque trois ans est bloquée sous terre depuis maintenant pratiquement trois jours à Saint Pierre de Côle, en Dordogne. L'animal poursuivait un renard lors d'une chasse dimanche quand elle a disparu.

Les spéléologues travaillent sans relâche pour retrouver l'animal
Les spéléologues travaillent sans relâche pour retrouver l'animal © Radio France - Antoine Balandra

Saint-Pierre-de-Côle, France

C'est une course contre-la-montre qui est entamée depuis dimanche sur une colline située entre Saint-Pierre-de-Côle et Lempzours au lieu dit Champlouviers. Depuis une battue aux sangliers, la Top, une chienne jagd terrier noire de presque 3 ans est prisonnière de galeries souterraines.

Une cavité dans laquelle elle s'était engagée à la poursuite d'un renard. Sauf que depuis, le chien n'arrive pas à refaire surface. Plusieurs spéléologues et des chasseurs se relayent depuis 3 jours maintenant pour tenter de la secourir.

Michel Feymendy, le propriétaire de la chienne La Top est très inquiet - Radio France
Michel Feymendy, le propriétaire de la chienne La Top est très inquiet © Radio France - Antoine Balandra

Mais pour l'instant, sans succès. Et le temps presse... Car l'animal ne tiendra plus très longtemps sans eau et la batterie de son collier GPS s'épuise rapidement. Pour l'instant, il indique que l'animal se trouve à moins d'une dizaine de mètres de l'entrée de la caverne sous terre.

Mais pour les chasseurs et les spéléologues, la topographie des lieux rend le travail difficile. La pluie détrempe les pentes de la colline inaccessible en voiture. 40 mètres de dénivelé à parcourir à pied sur un sol très glissant. Un groupe électrogène a été apporté dans le vallon.

Les spéléologues en plein travail - Radio France
Les spéléologues en plein travail © Radio France - Antoine Balandra

A 40 m de hauteur se dresse une voûte de pierre et dessous, trois spéléologues qui se relayent à 2 m sous terre. Et le travail est colossal... Car il faut extraire à la pelle des mètres cubes de terre pour élargir les galleries. En dessous, quelque part la petite chienne La Top attend ses sauveteurs.

"On fait du systématique, on explore toutes les galeries où la chienne aurait pu se réfugier" dit Patrick Rousseau le président du comité départemental de spéléologie

Un peu plus bas dans le vallon, les chasseurs et notamment le maître de La Top attendent avec anxiété dans un climat très lourd:

"Nos chiens, on les traite comme nos enfants..." explique un chasseur

Alors pas question de renoncer... Tous les chasseurs du coin étaient mobilisés ce mercredi pour sauver la petite Top coincée sous terre.