Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : les gendarmes repèrent plus de 500 pieds de cannabis grâce à un hélicoptère et un drone

-
Par , France Bleu Périgord

Les gendarmes ont saisi mercredi matin 515 plants de cannabis autour de la commune de Saint-Antoine-de-Breuilh. Ils ont été trouvé dans des endroits différents. Cinq personnes sont en garde à vue. Aucun lien n'a encore été fait entre elles.

Trois kilos de cannabis ont été saisis par les gendarmes (image illustration)
Trois kilos de cannabis ont été saisis par les gendarmes (image illustration) © Radio France - Emmanuel Bouin

Quelques jours après une saisie dans un champ de maïs, les gendarmes ont trouvé de nouveaux plants de cannabis ce mercredi 23 septembre au matin autour de Saint-Antoine-de-Breuilh. Plusieurs champs de plantations ont été découverts. En tout, 515 pieds ont été saisis, ce qui représentent un total de 3 kilogrammes de cannabis indique le parquet de Bergerac. 

Cinq personnes en garde à vue

Avant d'arriver à cette découverte, les gendarmes avaient mis les gros moyens. Un hélicoptère venu de Bordeaux a survolé plusieurs espaces pour repérer de potentiels champs. Ensuite, les militaires sont intervenus sur un premier champ. Là, ils ont utilisé un drone pour observer les alentours et trouver d'éventuels autres plantations. Les gendarmes n'ont pas été déçus, puisqu'ils ont en effet découvert d'autres pieds. 

Cinq personnes issues de la communauté des gens du voyage ont finalement été interpellées après toutes ces découvertes. Elles ont été placées en garde à vue. Les forces de l'ordre n'ont pas encore réussi à déterminer s'il y a un lien entre elles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess