Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : plus de la moitié des cabinets d'avocats seraient menacés par la réforme des retraites

-
Par , France Bleu Périgord

Selon la bâtonnière du barreau de Bergerac et de Sarlat, plus de la moitié des cabinets d'avocats périgourdins pourraient fermer si la réforme des retraites passent en l'état. Les avocats en sont à leur septième semaine de grève contre le projet de loi examiné à partir de ce lundi 17 février.

Fatima Gajja-Benfeddoul, bâtonnière du barreau de Bergerac et de Sarlat
Fatima Gajja-Benfeddoul, bâtonnière du barreau de Bergerac et de Sarlat © Radio France - Charlotte Jousserand

En Dordogne comme dans le reste de la France, les avocats entament ce lundi 17 février leur septième semaine de grève. Ils sont mobilisés contre la réforme des retraites qui prévoit de supprimer leur caisse de retraite autonome et d'augmenter les cotisations pour une partie des avocats. Le texte est examiné à partir de ce lundi, 16 heures, par les députés de l'Assemblée nationale. Plus de 40.000 amendements contre le texte ont été déposés par des députés de l'opposition. 

"Il y a un risque de désert judiciaire" selon la bâtonnière du barreau de Bergerac et de Sarlat, Fatima Gajja-Benfeddoul

Une loi qui risque d'entraîner un "désert judiciaire" en Dordogne

Selon Fatima Gajja-Benfeddoul, bâtonnière du barreau de Bergerac et de Sarlat, cette réforme, avec le doublement des cotisations, va provoquer la fermeture de plus de la moitié des cabinets d'avocats de Dordogne. Cela aurait pour conséquence d'éloigner les Périgourdins de la justice et d’entraîner "un désert judiciaire" en Périgord. 

Les organisations d'avocats ont rencontré le premier Ministre a plusieurs reprises mais "nous ne sommes pas d'accord ni sur les chiffres, ni sur la réalité du terrain", affirme la bâtonnière. Les avocats périgourdins sont en grève pour la septième semaine consécutive. 

Plusieurs centaines d'audience sont renvoyées à cause de cette grève. Fatima Gajja-Benfeddoul considère que les avocats n'aggravent pas le problème des tribunaux surchargés mais mettent en lumière les difficultés rencontrées par la justice et par le manque de moyens depuis plusieurs années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu