Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : six agriculteurs jugés pour avoir versé du purin devant la permanence d'une députée

jeudi 30 mars 2017 à 14:14 France Bleu Périgord

Six agriculteurs périgourdins seront jugés ce vendredi au tribunal correctionnel de Bergerac. Ils sont poursuivis pour dégradation de la voie public. Il y a un an, ils ont versé du purin et jeté des œufs sur la permanence de Brigitte Allain, la députée écologiste du Bergeracois

En février 2016, les agriculteurs avaient visé les 4 députés périgourdins et les deux sénateurs (Photo d'illustration)
En février 2016, les agriculteurs avaient visé les 4 députés périgourdins et les deux sénateurs (Photo d'illustration) © Maxppp - Maxppp

Bergerac, France

lls ne comprennent pas. Ce jour-là, ils étaient une cinquantaine à jeter des œufs sur la permanence de la députée écologiste Brigitte Allain. Aujourd'hui, ils sont seulement six à comparaître ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Bergerac pour "dégradation de la voie publique." Il y a un an, le 16 février 2016, à l'appel du syndicat des Jeunes Agriculteurs de Dordogne, une cinquantaine d'agriculteurs périgourdins ont mené une opération coup de poing pour protester contre la chute des prix et la hausse des charges. Dans leur viseur : les quatre députés et les deux sénateurs.

Vers 21h30, deux tracteurs déversent du purin et des pneus devant la permanence de Brigitte Allain, à Bergerac. Les manifestants en colère finissent par jeter des œufs sur la façade. La députée des Verts n'apprécie pas le geste et porte plainte ainsi que le propriétaire du local pour dégradation. Ce vendredi, ils seront six manifestants à comparaître.

►► LIRE AUSSI : Dordogne : les agriculteurs adressent un message olfactif aux parlementaires

"Je ne comprends pas, on était une cinquantaine, aujourd'hui on est six. On a peur d'être jugés pour donner l'exemple et faire peur aux futurs manifestants." - Laurent Bénét, un des agriculteurs jugés

Manifestation en soutien

Les syndicats Jeunes Agriculteurs de Dordogne et la FDSEA appellent ce vendredi à venir soutenir les agriculteurs jugés. Une pétition en ligne rassemble déjà 15 000 signatures sur internet.

Quant à Brigitte Allain, la députée qui a porté plainte aux côtés du propriétaire du local, elle ne se portera certainement pas partie civile au procès et ne sera pas là à l'audience.