Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : six mois de prison ferme pour l'homme qui maltraitait son chiot

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Un jeune homme de 22 ans a été condamné, ce vendredi, par le tribunal correctionnel de Périgueux à huit mois de prison dont deux avec sursis. Il a été reconnu coupable d'actes de cruauté sur son chiot âgé de quatre mois en juillet dernier.

Le prévenu a écopé de huit mois de prison dont deux avec sursis pour actes de cruauté envers son chiot.
Le prévenu a écopé de huit mois de prison dont deux avec sursis pour actes de cruauté envers son chiot. - Delphine Genissieu / SPA Périgueux

Le tribunal correctionnel de Périgueux à condamné un jeune Terrassonnais de 22 ans à huit mois de prison dont six avec sursis pour avoir battu son chiot beauceron de quatre mois "Tayson" en juillet dernier.  L'animal subissait les coups régulier de son maître : "Le chien gardera des séquelles jusqu'à la fin de ses jours" explique Éliane Rigaux la présidente de la SPA de Marsac qui a récupéré Tyson. 

Des coups de tong puis des coups de poing

"Au départ c'est des gifles, des baffes, des coups de lattes" raconte Eliane Rigaux. Jusqu'au jour où son maître est allé plus loin : "Des coups de pied, des coups de poing et puis le chiot a été laissé pour mort par terre". L'animal a été rapidement emmené chez le vétérinaire : "Il urinait du sang et on a rapidement détecté une fracture du fémur". 

"Quatre mois pour lui redonner confiance en l'humain"

Lorsque Tayson est arrivé à la SPA de Périgueux, le chien était terrorisé : "C'était une période difficile. Il nous a fallu quatre mois pour redonner à ce chiot confiance en lui et en l'humain" explique la présidente de la SPA Périgueux. 

"C'est un amour de toutou" - Eliane Rigaux

"Il a fallu quatre mois pour lui redonner confiance en l'humain" - Éliane Rigaux, présidente de la SPA Périgueux

Éliane Rigaux assure que le petit Tayson, qui a maintenant onze mois, gardera des séquelles jusqu'à la fin de sa vie. Mais l'animal a retrouvé le goût de la vie : "C'est devenu un chien exceptionnel. Quand il nous regarde, il nous remercie". Elle continue : "La famille qui va l'adopter va récupérer un chien très équilibré". 

Six mois de prison ferme

Le prévenu a donc été condamné par le tribunal correctionnel de Périgueux à huit mois de prison dont deux avec sursis."Le jeune homme n'a pas du tout pris conscience des faits qui lui étaient reprochés" affirme Éliane Rigaux. Sa peine est assortie d'une mise à l'épreuve de deux ans avec interdiction de détenir des animaux. Le Terrassonnais devra également indemniser la SPA à hauteur de 3000€, et la fondation Brigitte Bardot pour 600€ au titre des dommages et intérêts. Le condamné pourrait faire appel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu