Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : toujours beaucoup de questions après la découverte de deux corps à Terrasson

-
Par , France Bleu Périgord

Au lendemain de la découverte de deux corps calcinés dans une voiture au niveau de Terrasson-Lavilledieu, les questions restent nombreuses. Les autopsies qui doivent être pratiquées en début de semaine devraient permettre d'y voir plus clair.

Le véhicule a été retrouvé près de la petite reliant Bouch à Tranche
Le véhicule a été retrouvé près de la petite reliant Bouch à Tranche - Google Street View

Les hypothèses restent nombreuses au lendemain de la découverte de deux corps dans une voiture en feu au niveau de Terrasson-Lavilledieu. S'agit-il d'un acte criminel, d'un suicide ? Pour l'instant, seule la piste accidentelle n'est pas privilégiée.

Le feu parti à l'intérieur du véhicule

Selon les premiers éléments de l'enquête communiqués par le parquet de Périgueux, le feu serait parti de l'intérieur de la voiture, vers l'avant, là où se trouvaient les deux corps. L’hypothèse d'un embrasement du moteur semble écartée. C'est ce qu'indique un expert incendie venu sur les lieux. Le véhicule semble avoir été bel et bien stationné avant le début du drame.

Les autopsies des corps prévues en début de semaine

L’identité des deux victimes n'a pas été formellement confirmée à cette heure. Mais il pourrait s'agir d'habitants de la commune. C'est ce que laisse penser le numéro des plaques d'immatriculation.

Les corps ont été transportés à l'institut médico-légal de Bordeaux. Ils doivent être autopsiés en début de semaine, notamment pour déterminer la cause exacte de la mort.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess