Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : trois ans de prison avec sursis pour avoir tué son ami dans un accident

mercredi 26 août 2015 à 19:33 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Un jeune périgourdin de 19 ans a été condamné mercredi après-midi à trois ans de prison avec sursis. Le 2 août il a perdu le contrôle de son véhicule. A bord, l'un de ses amis est décédé.

tribunal perigueux salle audience
tribunal perigueux salle audience © Radio France - Benjamin Fontaine

Un jeune mussidanais de 19 ans a été condamné mercredi au tribunal a trois ans de prison avec sursis et deux ans de mise à l'épreuve avec obligation de soins. Le 2 août, à Mussidan, vers 6h30, alcoolisé et sous l'emprise de stupéfiants il a perdu le contrôle de son véhicule avec à bord trois de ses copains. L'un d'eux, Mathieu 24 ans est décédé.

A la barre le jeune prévenu a reconnu sa responsabilité : "j'ai eu tort de prendre le volant, mais je suis responsable et je veux m'excuser auprès des proches de Mathieu et de sa famille". Après une soirée très arrosée à coup de whiskies et de bières , le jeune etudiant en plomberie a décidé de raccompagner deux de ses trois copains chez eux.

"Je suis responsable mais il aurait pu éviter sa mort". — Le prévenu, lors de sa garde à vue

Matéo l'un des fêtards est monté à l'arrière de l'Audi A3. Robin a pris place sur le siège passager et Mathieu le troisième est monté sur ses genoux, sans ceinture . La suite c'est le juge qui l'a racontée. Benjamin, le jeune mussidanais ne se souvient plus de rien. Il aurait perdu le contrôle du véhicule, percuté un trottoir. La voiture s'est alors retrouvée sur le toît. Mathieu est décédé sur le coup.

En garde à vue le jeune conducteur a eu cette phrase maladroite "je suis responsable mais il aurait pu éviter sa mort". Une phrase qu'il regrette aujourd'hui. Derrière lui, sur les bancs du tribunal, la mère de la victime, lunettes noires sur les yeux a essuyé ses larmes. Son père a tenté de contenir les siennes. "Leur deuil va commencer avec cette condamnation," ont expliqué leurs avocats. Benjamin devra leur verser 40.000 euros de dommages et intérêts.