Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : trois molosses tuent un petit chien et mordent sa propriétaire

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Une habitante de Lamonzie Saint-Martin en Dordogne a été attaquée par trois molosses lundi soir, alors qu'elle rentrait d'une promenade avec son chien. Ils ont tué son Jack Russel et l'ont mordue au bras.

Le Jack Russel de Sandrine Rouzier s'appelait Milo - photo d'illustration
Le Jack Russel de Sandrine Rouzier s'appelait Milo - photo d'illustration © Maxppp - Christian Watier

Son petit chien s'appelait Milo. Sandrine Rouzier a encore des larmes dans la gorge quand elle raconte ce qui lui est arrivé ce lundi 20 avril vers 19h40, en rentrant d'une promenade avec son Jack Russel en laisse, au lieu-dit "Les Bories". Les trois molosses d'un de ses voisins ont brisé le grillage de leur jardin, pour s'attaquer à son chien, et à elle "il a défoncé son grillage avec sa grosse gueule, et ils sont sortis tous les trois pour nous sauter dessus. Moi ils m'ont mordue au bras, et ils ont massacré mon petit chien."

Sandrine Rouzier a eu très peur face aux trois molosses

Quatre jours d'interruption de travail

La propriétaire du Jack Russel a été emmenée aux Urgences à Bergerac pour sa morsure au bras. Le médecin lui a délivré quatre jours d'interruption de travail. Les pompiers, le maire de Lamonzie et les gendarmes ont attrapé les trois molosses, pour les emmener au chenil municipal. 

Les trois chiens ont été transférés ce mardi  à la fourrière de la SPA pour la durée de l'enquête. Un expert-vétérinaire examinera les trois chiens (en apparence des American Staffordshire ou mini-boxer) pour déterminer leur catégorie, et statuer sur leur dangerosité dans un délai de deux semaines. Les gendarmes d'Eymet doivent également entendre le propriétaire des  chiens. Le maire de Lamonzie Saint-Martin,Thierry Auroy-Peytou, a d'ores et déjà pris un arrêté municipal pour demander qu'ils soient euthanasiés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess