Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : troisième attaque de brebis en six mois pour un habitant de Saint-Capraise-de-Lalinde

lundi 4 décembre 2017 à 17:42 Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord

Un habitant de Saint-Capraise-de-Lalinde en Dordogne a retrouvé ce lundi matin dans sa bergerie une chèvre morte et quatre moutons grièvement blessés. Il soupçonne des chiens errants. C'est la troisième attaque de ce type chez cet éleveur périgourdin depuis le mois de juillet dernier.

Les chiens se sont attaqués à trois brebis, un bélier et une chèvre
Les chiens se sont attaqués à trois brebis, un bélier et une chèvre - Guy Destan

Lalinde, France

C'est au petit matin ce lundi que Guy Destan a de nouveau découvert un carnage dans sa bergerie à Saint-Capraise-de-Lalinde. " Comme chaque matin je vais jeter un coup d'oeil avec ma lampe", explique-t-il. C'est à ce moment-là qu' il voit de la laine dans le pré. Il se doute immédiatement de ce qui s'est passé : "J'ai vu la chèvre qui était morte et les trois brebis et le bélier qui étaient esquintés."

Trois attaques depuis le mois de juillet

Pour Guy Destan, c'est l'histoire qui recommence. En juillet dernier, des chiens avaient tué deux de ses agneaux agneaux et une chèvre. Début novembre, ce sont quatre de ses brebis qui se sont faites attaquer. À chaque fois, ce ne sont pas les mêmes chiens mais c'est un drame. Cet habitant de Saint-Capraise-de-Lalinde se dit "dégoûté". Il ne sait pas si il s'agit de chiens de chasse ou de chiens errants. De son troupeau, il ne reste en tous cas pratiquement plus rien :"Je ne suis pas sûr qu'on puisse sauver les brebis et le bélier, le vétérinaire va venir les examiner."

Le propriétaire n'est pas sûr de pouvoir sauver les animaux blessés - Aucun(e)
Le propriétaire n'est pas sûr de pouvoir sauver les animaux blessés - Guy Destan

En tous cas, Guy Destan met en garde les propriétaires de moutons et chèvres du secteur parce que "un chien qui a goûté au sang y prend goût". Il a porté plainte ce lundi après-midi à la gendarmerie de Lalinde. Si vous avez vu roder des chiens dans le secteur de Lalinde ou que vous avez vous-même été victimes, vous pouvez contacter la gendarmerie.