Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : un détenu menace trois surveillants à la prison de Neuvic... avec une barre de fer !

mercredi 2 mai 2018 à 16:45 Par Paul Barcelonne, France Bleu Périgord

Mardi 1er mai, selon le syndicat FO Pénitentiaire, trois surveillants ont été attaqué à la barre de fer par un détenu, placé en quartier disciplinaire. La direction aurait demandé aux surveillants d'intervenir avant finalement d'avoir recours aux ERIS, des personnels spécialisés.

La prison de Neuvic, en Dordogne
La prison de Neuvic, en Dordogne © Maxppp - MAXPPP

Neuvic, France

Un détenu menace trois surveillants à la prison de Neuvic... avec une barre de fer !  Les faits se sont produits mardi 1er mai, rapporte le syndicat FO Pénitentiaire. Trois surveillants ont d'abord été menacé, "le détenu dit vouloir tuer du surveillant", puis attaqué à la barre de fer par un détenu, de 2 mètres et 110 kg, placé en quartier disciplinaire. Les trois surveillants visés ont réussi à se cacher dans une petite salle, en bloquant la poignée de la porte. Le syndicat FO Pénitentiaire parle d'une "prise d'otage", selon la direction aurait demandé aux surveillants d'intervenir eux-mêmes avant d'avoir recours aux hommes de l'ERIS, des personnels spécialisés dans ce genre d'intervention. Le détenu a finalement été transferé à la prison de Mont-de-Marsan, dans le calme.

Aucun surveillant n'a été blessé. La direction régionale de l'administration pénitentiaire refuse de parler de prise d'otage, après cette agression. Les syndicats de surveillants de la prison de Neuvic dénoncent eux de nouveau leurs conditions de travail, l'insécurité au quotidien. En janvier dernier, ils avaient déjà participé au mouvement de contestation nationale. Le syndicat FO-pénitentiaire fait savoir que deux autres détenus ont été exfiltré de la prison de Neuvic, en prévisions de nouveaux débordements.