Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : un homme de 34 ans tente de jeter son bébé de trois mois par la fenêtre

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Un drame a été évité de justesse vendredi 6 septembre à Mareuil-sur-Belle en Dordogne. Un père de famille, qui avait consommé de l'alcool et des stupéfiants, a suspendu son bébé de trois mois dans le vide depuis la fenêtre du premier étage de son appartement.

Le jeune papa comparaîtra mercredi 11 septembre devant le tribunal correctionnel de Périgueux
Le jeune papa comparaîtra mercredi 11 septembre devant le tribunal correctionnel de Périgueux © Radio France - Emmanuel Claverie

Mareuil, France

Un homme de 34 ans a été pris d'un accès de folie ce vendredi 6 septembre à Mareuil-sur-Belle en Dordogne. Après avoir consommé beaucoup d'alcool et de stupéfiants, ce père de famille a commencé par invectiver ses voisins avant de jeter par la fenêtre différents objets de son appartement et notamment son four micro-ondes.

Suspendu dans le vide par ses vêtements

Mais vers 23h30, le jeune homme s'en est pris à son nourrisson. De plus en plus énervé, le jeune papa s'est saisi  de son fils de 3 mois, et l'a suspendu dans le vide par la fenêtre du premier étage. Ne le tenant que par son pyjama, il menaçait de le laisser tomber dans la rue. 

Alertés, les gendarmes ont interpellé l'individu qui devra s'expliquer mercredi 11 septembre en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Périgueux. L'homme, qui apparemment ne souffrait pas d'antécédents psychiatriques a été placé en détention dans l'attente de son procès.

Choix de la station

France Bleu