Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : un jeune homme de 20 ans mord un gendarme lors d'un contrôle routier

jeudi 24 novembre 2016 à 19:09 Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord et France Bleu

Un jeune homme de 20 ans a été interpellé par les gendarmes lors d'un contrôle routier hier mercredi près de Ribérac en Dordogne. Après s'être enfui, il s'est rebellé et a même mordu l'un des militaires.

contrôle de gendarmerie-photo d'illustration
contrôle de gendarmerie-photo d'illustration © Maxppp - maxppp

Ribérac, France

Les gendarmes de Dordogne ont connu un contrôle routier mouvementé hier mercredi en fin d'après-midi. Ils contrôlaient des véhicules sur une route aux environs de Ribérac quand soudain le conducteur d'un véhicule a refusé d'obtempérer. L'automobiliste, un jeune homme de 20 ans, a pris la fuite. Les gendarmes se sont alors engagés dans une course-poursuite obligeant le conducteur à s'arrêter.

Après quelques minutes de poursuite, la voiture s'est enfin immobilisée. A sa sortie du véhicule, le conducteur est devenu violent et a résisté aux forces de l'ordre. Il s'est débattu, a proféré des insultes et même cassé un gyrophare. Le jeune très énervé a même fini par mordre un gendarme. Une fois maîtrisé le conducteur a refusé de se soumettre au contrôle d'alcoolémie et de stupéfiant. Il a immédiatement été placé en garde à vue.

Ce jeudi, le jeune conducteur originaire du ribéracois a été déféré au parquet. Il sera poursuivi pour rébellion et violences sur agent dépositaire de l'ordre public. Il a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire.