Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : un jeune homme de 21 ans meurt dans une cuve en construction

-
Par , France Bleu Périgord

Un jeune homme de 21 ans est mort ce jeudi midi dans les locaux d'une chaudronnerie qui l'employait à Lamonzie-Saint-Martin rapportent nos confrères du journal Sud Ouest. La cause de sa mort n'est pas déterminée.

Le jeune est mort dans une cuve à vin en construction (ILLUSTRATION)
Le jeune est mort dans une cuve à vin en construction (ILLUSTRATION) © Radio France - Philippe Paupert

Selon nos informations, le formateur avec qui le jeune intérimaire se trouvait l'a vu "faire un malaise". Ils se trouvaient tous les deux dans une cuve à vin en construction dans cette entreprise de 70 salariés. D'après les premières constatations, rien ne permet de déterminer les causes de sa mort. Juste avant de s'effondrer, le jeune homme était en train de souder des compartiments qui composent la cuve en inox dans une chaudronnerie de Lamonzie-Saint-Martin, en Dordogne. Malgré l'intervention de trois secouristes du travail, des pompiers, et du Samu, le jeune homme n'a pas pu être réanimé. 

Plusieurs personnes entendues ce vendredi

Le jeune homme portait un masque de protection selon le parquet de Bergerac. Une autopsie sera réalisée en début de semaine prochaine à Bordeaux pour tenter de déterminer les causes de sa mort. En parallèle, au moins quatre personnes seront entendues ce vendredi pour tenter de comprendre ce qui a pu aboutir à ce drame. 

L'enquête est confiée aux gendarmes de le Brigade de recherche de Bergerac. Les hypothèses qui vont être étudiées sont la mort naturelle ou le décès en raison des conditions de travail. Le jeune homme, fils unique, était originaire de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess