Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : un médecin frappe sa maîtresse à coups d'opinel

jeudi 30 mars 2017 à 18:11 France Bleu Périgord

Un médecin de Ribérac a été arrêté ce mercredi après une violente dispute avec sa maîtresse. Il lui a donné plusieurs coups de couteau dans la main et le bras. Il sera entendu au tribunal correctionnel de Périgueux ce vendredi

Le médecin de Ribérac avait été arrêté 7 fois en état d'ivresse
Le médecin de Ribérac avait été arrêté 7 fois en état d'ivresse © Radio France

Ribérac, France

Tout est parti du bruit de la tondeuse du voisin, ce mercredi, à Ribérac. Un médecin de l'hôpital de Ribérac ne supporte plus le son du moteur. Il est 19 heures environ et après une journée bien alcoolisée, il commence à insulter son voisin. Ce Périgourdin de 48 ans finira par se retourner contre sa maîtresse, elle aussi alcoolisée. Il l'insulte et commence à tout casser dans la maison avant de lui donner plusieurs coups d'opinel, dans le bras et la main droite.

Les voisins, alertés par les cris de la femme et les objets qui volaient par dessus le balcon, vaisselles, vêtements et même le canapé ont appelé les gendarmes. A leur arrivée, la femme a disparu. Ils la retrouveront devant l'hôpital où son amant travaille, toute ensanglantée, plusieurs coups de lame dans la main et dans le bras.

Arrêté 7 fois au volant en état d'ivresse

Le médecin lui a été placé en garde à vue. Il est connu des services de police. Il a notamment été arrêté sept fois en état d'ivresse au volant. Aujourd'hui, il exerce toujours. Il comparaîtra ce vendredi au tribunal correctionnel de Périgueux pour "violence aggravée d'arme et d'alcool ayant entraîné 8 jours d'ITT."