Faits divers – Justice

Dordogne : un nouveau radar double sens entre Bergerac et Eymet

Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord mardi 13 septembre 2016 à 15:32

Le radar sera installé d'ici quelques semaines entre Bergerac et Eymet-photo d'illustration
Le radar sera installé d'ici quelques semaines entre Bergerac et Eymet-photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

Un nouveau radar qui flashe dans les deux sens va être installé sur la RD 933 entre Bergerac et Eymet. La préfète de la Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc l'a annoncé ce mardi matin alors que les chiffres de la mortalité routière sont très alarmants dans le département.

Un nouveau radar fixe qui flashe dans les deux sens va être installé sur la RD933 dans le sud de la Dordogne, entre Bergerac et Eymet. C'est la préfète, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, qui l'a annoncé ce mardi matin en marge de la diffusion de chiffres sur la sécurité routière. Pour l'instant ni l'emplacement exact ni la date de mise en service n'ont été précisés, " ce sera fait d'ici la fin de l'année" a seulement souligné la préfète.

La plus mauvaise année en matière de mortalité routière depuis 2007

Plusieurs accidents se sont produits sur cette route ces dernières semaines, ce qui a amené la préfecture a demander l'installation de ce type de radar. Il y en a déjà sept dans le département. En matière de mortalité routière, "c'est la pire année depuis 2007" a estimé la représentante de l'Etat. Depuis le 01 janvier, 33 personnes ont perdu la vie sur les routes de Dordogne, dont plus de la moitié sont des seniors (+ de 50 ans). Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc en appelle à la responsabilité des automobilistes mais si ce n'est pas suffisant elle se dit prête à utiliser la peur du gendarme, "ça ne me fait pas peur" précise-t-elle.

Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, préfète de la Dordogne

La gendarmerie équipée d'un nouveau radar embarqué

La préfète qui envisage donc de renforcer les contrôles a également annoncé que la gendarmerie serait équipée d'ici la fin de la semaine d'un nouveau radar embarqué. Ces radars sont installés dans des voitures qui roulent au milieu des véhicules et qui flashent donc sans pouvoir être repérés. C'est le cinquième véhicule de ce type pour la gendarmerie de la Dordogne. On estime que la vitesse est à l'origine d'un tiers des accidents dans notre département.