Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : un nouveau radar miniature flashe une automobiliste à 164 km/h au lieu de 80

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Les gendarmes ont inauguré un nouveau radar miniature, qui tient dans la poche ce jeudi en Dordogne. Un petit bijou de technologie capable de flasher à plus de 600 mètres de distance et de détecter le non port de la ceinture ou encore l'utilisation du portable au volant.

Le nouveau radar "TrueSpeed" de la gendarmerie de la Dordogne
Le nouveau radar "TrueSpeed" de la gendarmerie de la Dordogne - Gendarmerie de la Dordogne

Le tout premier flash (même s'il ne flashe plus pour détecter les excès de vitesse) du tout nouveau radar des gendarmes de la Dordogne. Le nouveau "cinémomètre" appelé "TrueSpeed" a été mis en service ce jeudi.

Il a flashé une automobiliste à 164 km/h au lieu de 80 ce jeudi soir 13 février sur la D6089 sur la commune de Saint Martial d'Artenset.

Son permis lui a été retiré, elle est aussi repartie sans sa voiture. 

Le nouveau radar de la gendarmerie de la Dordogne - Aucun(e)
Le nouveau radar de la gendarmerie de la Dordogne - Gendarmerie de la Dordogne

Le nouvel appareil des gendarmes est redoutablement efficace : il permet de contrôler la vitesse, mais aussi le port de la ceinture, ou encore le téléphone au volant. 

Enfin la détection du sens de circulation est automatique sur ce modèle et il tient dans la poche des militaires. Il peut également avoir une vision nette d'un véhicule à plus de 600 mètres. Il sera utilisé précisent les gendarmes "pour des raisons inhérentes à la préservation de la vie humaine", et non pour des considérations mercantiles soulignent-ils.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu