Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Dordogne : un Périgourdin sera jugé pour avoir frappé sa compagne pendant deux jours

-
Par , France Bleu Périgord

Un homme de 43 ans sera jugé le jeudi 14 novembre au tribunal de Bergerac pour violences conjugales. Il a été arrêté pour avoir frappé sa compagne pendant deux jours.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Clémence Gourdon Negrini

Bonneville, Bonneville-et-Saint-Avit-de-Fumadières, France

Un homme de 43 ans sera jugé le jeudi 14 novembre au tribunal de Bergerac pour violences conjugales. Le Périgourdin a été arrêté par les gendarmes pour avoir frappé sa compagne pendant deux jours, du lundi 11 au mardi 12 novembre. 

Les faits se sont déroulés à Bonneville-et-Saint-Avit-de-Fumadières près de Vélines dans le bergeracois où le couple vit ensemble depuis plus d'un an. Le lundi 11 novembre, l'homme est alcoolisé. Après une dispute il commence a frapper sa compagne, la jette dans la baignoire et la roue de coups. Le lendemain, il s'en prend de nouveau à elle. Le corps de la femme est couvert d'hématomes, l'hôpital de Libourne lui a prescrit 10 jours d'incapacité totale de travail. 

L'homme de 43 ans a déjà été condamné à deux reprises pour des faits de violences conjugales. En 2017 et 2019 il a été jugé par le tribunal de Bordeaux pour avoir frappé son ancienne compagne. 

Pour l'instant en garde à vue, le Périgourdin sera jugé en comparution immédiate le jeudi 14 novembre au tribunal de Bergerac. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu