Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : un routier ne payait pas ses péages depuis deux ans en pratiquant la manoeuvre de la poussette

-
Par , France Bleu Périgord

Un routier a été interpellé au péage de Thenon sur l'A89 en Dordogne pour escroquerie envers une société d'autoroute. Depuis deux ans, il pratiquait la manœuvre de la poussette pour éviter de payer les péages.

L'homme pratiquait la technique de la "poussette"
L'homme pratiquait la technique de la "poussette" © Radio France - Aurélie Lagain

Le petit manège durait depuis au moins deux ans. A la fin du mois d'août un routier a été interpellé par les gendarmes au péage de Thenon sur l'A 89 en Dordogne. Pour éviter de payer les péages, il pratiquait la manoeuvre dite de " la poussette". Ce sont les gendarmes de la Dordogne qui racontent l'histoire sur leur page facebook. Le procédé n'est pas nouveau : le camion se colle au véhicule qui le précède pour éviter que la barrière se ferme. 

Depuis deux ans il fraudait aux péages

Le routier était au volant d'un camion immatriculé en Roumanie. Avec l'aide de l'exploitant Vinci Autoroutes, les gendarmes du peloton de gendarmerie de La Bachellerie ont découvert que le chauffeur pratiquait cette escroquerie depuis avril 2018.  La plupart du temps il roulait sur les autoroutes du sud de la France. Le préjudice subit par la société d'autoroutes s'élève à 1896 euros. Le chauffeur a immédiatement réglé la somme. Selon les gendarmes, ce genre d'infraction est assez répandue mais les préjudices sont rarement aussi importants.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess