Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : un sans papier utilisait une fausse identité depuis plusieurs années pour vivre à Bergerac

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Un Algérien, sans titre de séjour en France, est soupçonné d'avoir vécu pendant plusieurs années sous une fausse identité, en utilisant une fausse carte d'identité, copiée sur celle d'un habitant de la Côte d'Azur.

L'homme a été démasqué après un simple contrôle de police
L'homme a été démasqué après un simple contrôle de police © Maxppp - Maxppp

Un Algérien d'une quarantaine d'année a été placé en détention provisoire ce jeudi soir, après l'ouverture d'une information judiciaire à Bergerac pour "usurpation d'identité aux fins de se maintenir sur le territoire français", et pour "usage de faux". Depuis plusieurs années, il utilisait une copie (fausse donc) de la carte d'identité d'un homme de 42 ans de la Côte d'Azur qui  existe réellement.

Et s'il a été démasqué, c'est tout à fait par hasard. Après un simple contrôle de sa voiture. Les policiers lui avaient demandé pourquoi il prenait la fuite à pied. Il avait expliqué qu'il n'avait pas le permis.

Sauf qu'après vérification, l'homme vivant sur la Côte d'Azur dont il utilisait l'identité avait bien, lui, le permis.

L'homme interpellé à Bergerac n'avait en réalité pas de titre de séjour en France, et sa fausse carte d'identité lui permettait de passer inaperçu puisqu'il n'a jamais été condamné. L'information judiciaire ouverte par la procureure de Bergerac doit également permettre de vérifier s'il n'a pas emprunté d'autres identités depuis qu'il est en France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu